vendredi 3 mai 2013

Et après... - Guillaume Musso

Résumé :

Dépêchez-vous de vivre,
dépêchez-vous d'aimer.

À huit ans, Nathan s'est noyé en plongeant dans un lac pour sauver une fillette. Arrêt cardiaque, tunnel de lumière, mort clinique. Et puis, contre toute attente, de nouveau la vie.

Vingt ans plus tard, Nathan est devenu un brillant avocat new-yorkais. Meurtri par son divorce, il s'est barricadé dans son travail. C'est alors qu'un mystérieux médecin fait irruption dans son existence. Il est temps pour lui de découvrir pourquoi il est revenu.

Mon avis :

J'en suis à mon 4ième Musso, et comme toujours, ce fut un plaisir total de lire ce maître des mots. Malgré qu'il soit moins de style "thriller" que les précédents que j'ai lu, j'ai bien aimé le style. Une histoire quand même relax à lire. Personnellement je ne crois aucunement que des gens puissent voir des "orras" blanchâtre autour d'un corps d'une personne qui va mourir dans les prochaines heures/jours/mois, mais l'histoire se tiens tout de même. Je ne crois pas que se soit le but de l'auteur que nous croyons à cela non plus de toute façon.

On s'attache assez rapidement aux personnages de ce roman, et personnellement, je me suis très vite attacher à la petite de Nathan, Bonnie, affectueusement appeler par son père : Petit écureuil.

Une belle petite intrigue sans tracas et qui nous mène à un endroit que l'ont ne pensaient pas vraiment. Sans énorme surprise, mais bien.

J'ai trouvé que le livre se termina un peu "mochement", il y aurait pu y avoir encore quelques pages, voir chapitre, facilement.

En voici un extrait, qui rassurez-vous, ne dévoile rien à l'intrigue :

"Maintenant c'est octobre. C'est la fin
Emily ne se lève plus.
Il y a trois jours, dans un moment de répit, elle a joué du piano pour la dernière fois. Une sonate de Scarlatti avec des changements de doigts répétés pour la min droite et des accords arpégés pour la main gauche.
Sa vitesse d'exécution m'a surpris une fois encore. Elle a appris cette sonate uand elle était toute petite.
Lorsque je l'ai portée sur son lit, elle m'a dit :
- Je l'ai jouée pour toi.

Il y a eu des orages et une tempête pendant plusieurs jours. La mer a charrié des gros troncs qu'elle a rejetés sur la côte.

Emily ne se lèvera plus.
J'ai installé son lit dans le salon, une pièce bien éclairée."
_______

Je donne au livre un 8/10.

Vous pouvez en savoir plus en cliquant sur le logo suivant :
Logo Livraddict

J'ai dans les heures qui ont suivie la fin de ma lecture, regarder l'adaptation qu'ils en ont fait en film.

Je n'ai pas détester le film, mais j'ai été passablement déçu par le début qu'ils ont modifié ainsi que les noms des personnages qui sont complètement changé sauf le nom de Nathan. Bien sur je m'attendais qu'ils y aient des modifications, mais pas que tout les noms ne soit pas les même et aussi qu'ils laissent au minimum le début tel quel, mais bon.

Lisez le livre avant de regarder le film, vous serez plus comblée.

6 commentaires :

  1. On partage le plaisir de lire Musso ! bonne journée Manu

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui et même si le style est différent des autre Musso que j'ai lu, j'aime la façon qu'il a d'écrire :)

      Bonne journée à toi aussi Khanel :)

      Supprimer
  2. quand on lit un livre et que l' a apprécié on est souvent bien déçu par le rendu du film et pourtant c'est la même histoire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'était la première fois que je lisais un livre avant d'en voir le film. Mais l'histoire dans le film est similaire, mais l fait d'avoir changer tout les nom des personnages sauf celui de Nathan et d'avoir modifié l'accident du début ma déplu. Le début est la base de l'histoire.

      Bonne journée

      Supprimer
  3. J'aime bien l'écriture de Musso, c'est toujours un bon moment de lecture et de détente! Je ne savais pas qu'ils en avaient fait un film...Gros bisous Manu et bon dimanche!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui moi aussi j'aime son écriture. J'ai son dernier ici qui à pour titre Demain. Il a l'air bien aussi :)

      Bon dimanche, bisous

      Supprimer